Déroulé d'une intervention :

 

La trame

Comme pour les modules pour adolescents, le comédien Totem raconte l’histoire de personnages qui sont confrontés à des conduites à risques. La narration est régulièrement interrompue pour donner une information ou pour échanger avec les enseignants sur leurs ressentis, leurs réflexions ou leurs interrogations. Chacun peut ainsi donner son avis dans le respect de la parole échangée. L'art du comédien (spécialement formé par nos soins) est de rendre vivante et attractive cette narration fictive.

 

La forme 

Avec ce module pour adultes, nous avons gardé l'alternance entre théâtre et informations, même si l'aspect théâtralisé est ici bien moins important qu'avec les ados - l'attention des adultes étant déjà captée... Cela permet de sortir de la logique de la conférence et de faire passer un bon moment aux enseignants présents - ils n'en retiendront que davantage les informations et les idées qui auront circulé pendant l'intervention...

Pour coller au plus près des préoccupation du corps enseignant, nous avons écrit cette histoire d'après des faits réels. En suivant ce que notre psychologue, Leïla Hamelin, peut entendre lorsqu'elle travaille pour la MGEN en région parisienne ou en cabinet libéral...

 

Visuellement, cette histoire s’appuie, elle aussi, sur de nombreux cartons qui sont placés selon un ordre précis et qui sont projetés sur un écran… Ces cartons, qui suivent un code couleurs, permettent de mettre en relief les différents aspects de la narration : progression de l’histoire ; textes des personnages ; informations ; changements de décor ; éléments clés sur l’estime de soi…

  

Le fond 

Les modules pour enseignants sont bien plus construits et remplis d'informations, puisqu'il s'agit ici d'apporter des clés pour pour augmenter et enrichir leur formation, et améliorer leur pratique... (Ce module est prévu pour 12h - contre 2h pour les ados)

Pour ce module bien spécifique, nous avons demandé à Jean-Charles Dupuy, vive-président de l'association "S.O.S Addictions", et qui a été pendant 15 ans l'assistant du Dr Lowenstein, d'apporter ses compétences en la matière. Ainsi nous avons travaillé ensemble sur le contenu des informations sur les addictions. Informations, nous avons incorporé dans une histoire qui tient compte de nombreuses interrogations que ce pose de nombreux enseignants. Interrogations que notre psychologue entend en consultations - libérales ou MGEN.

D'autre part, nous proposerons également aux enseignants d'échanger sur des éléments clés de la construction de soi, puisque les addictions et l'estime de soi sont indissociables.

 

Au final, nous avons travaillé à proposer un module technique et percutant, tout en restant simple d'accès, puisqu'il ne s'adresse pas à des professionnels de santé, spécialisé en addictions ou en psychologie.

Détails techniques :

. Les interventions doivent se tenir dans une même salle par jour. (Amphithéâtre, salle audio-visuelle, de réunion, salle de classe)

. Pour permettre une meilleure projection des images lors de l’intervention, la salle doit être équipée de rideaux ou de volets pour faire suffisamment d’obscurité.

. Si la salle est équipée avec un vidéo-projecteur au plafond, cela évite les câbles au sol. C’est un réel plus en termes de sécurité… Si ça n'est pas le cas, le comédien Totem interviendra avec son projecteur vidéo, ainsi qu’un ordinateur qui contient les images de l’histoire illustrant le thème choisi.

 

Merci de préparer au préalable la salle, en plaçant les chaises nécessaires à l’intervention face à l'écran, comme au cinéma, et de ne laisser qu'une seule table. Mettre les éventuelles autres tables au fond de la salle.

20 à 30% des accidents du travail sont liés à un problème d’addiction - dont 15% dus à l’alcool responsable de 40% des accidents mortels – INSERM*

MIEUX COMPRENDRE LES ADDICTIONS

Pour mieux agir

 (Spécial Managers, RH...)    

" Face aux addictions ? "

 

OBJECTIFS DE L’INTERVENTION :

. Donner des informations poussées sur les addictions et proposer des pistes concrètes en cas d'addiction

. Echanger autour d'éléments essentiels de la psychologie de l'ado et donner des éléments importants sur la construction de soi 

. Laisser des infos et des adresses d'addictologues en région 

 

DURÉE ET MODALITÉ :

Ce module est prévu pour une séance de 6 heures, avec un maximum de 40 participants

 

Toutefois, nous avons prévu une version pour les parents, pour une séance de 3 heures, sans limitation du nombre de participants

 

SUJETS ABORDÉS :

Infos poussées sur les addictions, les mécanismes de l’addiction, les effets sur la santé, les conséquences sur le consommateur, sur ses études ou son travail, sur son entourage... L'avis du médecin, du psy. Que faire en cas d'addiction ? Vers qui se tourner ? Que disent les addictologues ? Quelles sont les pistes ?  Radiographie de la psychologie d'un ado, mais aussi proposer des éléments importants sur la construction de soi.

 

PITCH DE L’HISTOIRE :

Paula est Assistante d'éducation dans un lycée et elle est souvent confrontée à des jeunes en proie aux addictionns. En rentrant d'une soirée, elle en parle avec son petit ami Matthieu, interne en médecine, et Johan qui est lui-même accro. Ensemble, ils cherchent comment réagir face aux addictions ? Et que faire en cas de problème ?..

 

Nota : A la fin de notre intervention, nous laissons une clé U.S.B contenant des infos essentielles échangées pendant l'intervention, mais aussi des adresses et des n° de téléphone de professionnels de votre région.

Ce carton jaune présente les différents sujets que nous abordons sur le cannabis ;

les informations concrètes seront donnés avec les cartons suivants

Les infos de cette page

"Ne jamais décourager quelqu'un qui fait des progrès constants,      quand bien même ils seraient lents. "                          

 

                                                Platon (427  347  Av J.C)                                                     Philosophe grec, disciple de Socrates               

 

 

Nota : Les contenus de ce module     ont été  écrits en partenariat avec      Jean-Charles Dupuy,  membre    de l'association " S.O.S Addictions "